Corpus Essonnien

Histoire et patrimoine du département de l'Essonne

Outils pour utilisateurs

Outils du site


hn:g.courty

Georges Courty (1875-1953)

Carrière

  • Membre fondateur de la Société préhistorique française en 1904.

Publications

  • Georges Courty, “Sur les signes rupestres de Seine-et-Oise”, in Association française pour l'avancement des sciences, Compte-rendu de la 31e session. Montauban, 1902. Seconde partie. Notes et mémoires, Paris, A. F. A. S., 1903, pp. 752-755.
  • Georges Courty, “Sur les signes rupestres de Seine-et-Oise”, in Association française pour l'avancement des sciences, Compte-rendu de la 31e session. Montauban, 1902. Seconde partie. Notes et mémoires, Paris, A. F. A. S., 1903, pp. 752-755 et planche VIII à la fin du recueil.
  • Georges Courty, “Sur les signes gravés des rochers de Seine-et-Oise”, in Association française pour l'avancement des sciences, Compte-rendu de la 31e session. Montauban, 1902. Première partie. Documents officiels, procès-verbaux, Paris, A.F.A.S., 1903, pp. 244-245.

Courty (G.). - Discussion sur le préhistorique des environs de Montauban, p. 259

  • Sur les signes rupestres de Seine-et-Oise. Congrès de Montauban - 1902

Courty (Georges), Edité par Secrétariat de lAssociation française pour l'avancement des sciences,, 1902 in-8 de 4 p., 4 figures in-t., EO, br. [préhistoire - Étampes - Essonne],

  • Georges Courty, À propos des silex tertiaires du Cantal regardés comme les restes d'une industrie primitive (tiré à part, 2 folios, extrait de L'Homme préhistorique),sans date, conservé au Muséum national d'Histoire naturelle, cote TAP Br 6.
  • Georges Courty, “Recherches nouvelles sur les signes rupestres de Seine-et-Oise”, in Association française pour l'avancement des sciences, Compte-rendu de la 33e session. Montauban. Notes et mémoires, Paris, A.F.A.S., 1905, pp. 960-961.
  • Georges Courty, “Les pétroglyphes de Seine-et-Oise”, Bulletin de la Société préhistorique française 1-10 (1904) 345-351.
  • Georges Courty, Les pétroglyphes de Seine-et-Oise (in-8°, 7 p., figure, extrait du Bulletin de la Société préhistorique de France), Paris, Institut international de bibliographie scientifique, 1905.
  • Georges Courty, L'époque de transition du tertiaire au quaternaire au point de vue de l'industrie humaine (in-8°, 6 p., figuré, extrait de Premier Congrès préhistorique de France, session de Périgueux), Le Mans, Monnoyer, 1906.
  • Georges Courty, L'époque de transition du tertiaire au quaternaire au point de vue de l'industrie humaine (à Étampes) (in-8°, 6 p., figures, extrait du Premier Congrès préhistorique de France, session de Périgueux, 1905), Le Mans, Monnoyer, 1906.
  • Georges Courty, “??”, Le Beauceron de Paris 9/8-9 (septembre-octobre 1906) ?-?.
  • [Résumé dans L'Homme préhistorique 5 (1907) 57-58:] “La Pierre-au-Bon-Dieu, près Etampes (Seine-et-Oise). — Le jour de Noël, lorque sonne le premier coup de minuit, la roche s'entr'ouvre et laisse voir un trésor; elle se referme au dernier coup. Si quelqu'un est entré dans la roche pour ravir le trésor et s'il n'en est pas sorti avant le dernier coup, il y reste enfermé jusqu'au Noël de l'année suivante (Georges Courty). — La Pierre-Noire de Saclas ou la Pierre à Gargantua (Seine-et-Oise). — Gargantua passant en cet endroit et sentant quelque chose qui le gênait dans son soulier, en retira un petit gravier qui n'est autre que la Roche-Noire (G. Courty).
  • Georges Courty, “Sur les pétroglyphes armoricains”, Rеvue préhistorique. Annales de Palethnnologie ~\, n° 3 mars 1907.

delà Soc. dAnthr. de Paris, 20 décembre 1906. — Tiré à part, Paris, 1907, in-8», ii p.

  • Georges Courty, Principes de géologie stratigraphique, avec développements sur le tertiaire parisien, ouvrage rédigé d'après des documents inédits de Munier Chalmas,.., 1907
  • Georges Courty, “Note sur un rocher gravé des environs d'Etampes”, Bull, du seum, n° 1, p. 90, Ann. 1907.
  • Georges Courty, “Sur la signification présumée de quelques pétroglyphes de Seine-et-Oise”, A. F. A. S., Reims, 1907.
  • Georges Courty, Notice sur les travaux scientifiques de M. G. Courty (27 cm, 55 p., bibliographie pp. 5-8), Paris, A. Hermann, 1907.
  • Georges Courty, Principes de géologie stratigraphique, avec développements sur le tertiaire parisien, ouvrage rédigé d'après des documents inédits de Munier-Chalmas, membre de l'Institut, avec une préface de Stanislas Meunier (in-16, XIII+76 p., figures), Paris, A. Hermann, 1907.
  • Georges Courty, Sur un “fortified mound” du Haut-Pérou, par G. Courty,… chargé de fouilles archéologiques à Tiahuacano (Amérique du Sud) (20 cm, 2 p., extrait du troisième Congrès préhistorique de France”, session d'Autun, 1907), Le Mans, Monnoyer, 1908.
  • Georges Courty, Sur les habitations préhistoriques de la Beauce (in-8°, 3 p., extrait du Troisième congrès préhistorique de France, session d'Autun, 1907), Le Mans, Monnoyer, 1908.
  • Georges Courty, “Nouvelles preuves de l'âge néolithique des pétroglyphes de et-Oise (France), de la Grande-Bretagne, et de l'Irlande”, Rev. préhist. [Annal, de palethn., n° 1, janvier 1908.
  • Georges Courty, Sur un fragment d'os entaillé découvert dans les dépôts oligocéniques de Brunehaut, près Étampes (in-8°, 4 p., extrait du Quatrième Congrès préhistorique de France, session de Chambéry, 1908), Le Mans, Monnoyer, 1908.
  • Georges Courty et L. Hamelin, Géologie du bassin de Paris (in-8°, 65 p., figures, 6 planches hors-texte, extrait des Comptes-rendus de l'A.F.A.S. Congrés de Clermond-Ferrand, 1908), Paris, 1908
  • Georges Courty, Notes sur les habitations préhistoriques de la Beauce, par G. Courty (de Paris), professeur de géologie à l’école spéciale des travaux publics (in-8°, 3 p.), Le Mans, Monnoyer, I908.
  • Georges Courty, “Les pétroglyphes préhistoriques et leur interprétation”, Revue préhist. [Ann. de palethn.], n° 4 avril 1909.
  • Georges Courty, Notions de géologie générale. I (in-8°), Paris, Schleicher frères, 1909.
  • Georges Courty, Le Congrès scientifique international américain à Buenos-Aires (26 cm, paginé 535-549, extrait des Bulletins et Mémoires de la Société d'anthropologie de Paris, 17 nov. 1910), Paris, Société d'Anthropologie, 1910.
  • Georges Courty, Les cavités préhistoriques circulaires en Beauce (in-8°, 3 p., extrait du Cinquième Congrès préhistorique de France, session de Beauvais, 1909), Le Mans, Monnoyer, 1910.
  • Georges Courty, “À propos d'une découverte récente de pétroglyphes néolithiques au Pays chartrain”, Homme préhist., 8e Année, n° 2.
  • Georges Courty, Les Cavités préhistoriques circulaires en Beauce, 1910
  • Georges Courty, “Écriture préhistorique. Genèse de sa découverte, son tion, : « Les Jeux », VII» Congrès préhistorique de France. Nîmes, 1911.
  • Georges Courty, À propos de la présence du chelléomoustérien dans les alluvions quaternaires de la Juine à Morigny (Seine-et-Oise) (in-8°, 7 p., figures, extrait de L'Homme préhistorique 5, 1911), Paris, Schleicher frères, 1911.
  • Georges Courty, “La Hutte à l'époque préhistorique”, Bull. Soc. Anthropol., 7 déc. 1911.
  • Georges Courty, ”Note relative à des influences solaires vraisemblablement radioactives sur les êtres vivants“, in Association française pour l'avancement des sciences, Compte-rendu de la 40e session, Dijon, 1911. Notes et mémoires. Tome II, A.F.A.S., 1912, pp. 528-529.
  • Georges Courty, L'Écriture préhistorique (in-8°, 15 p., extrait du Septième Congrès préhistorique de France, session de Nîmes, 1911), Le Mans, Monnoyer, 1912. In-8°, 15 p.
  • Georges Courty, Préhistoire américaine. Autour des fonds de cabane de Colcha en Bolivie (in-8°, paginé 43-47, figure, extrait de l'Homme préhistorique de 1913), Paris, J. Gambier, 1913.
  • Georges Courty, Le bouclier à l'époque préhistorique (6 p., extrait de), dont un exemplaire conservé au Muséum sous la cote TAP Br 13.
  • Georges Courty, “Les Pierres écrites de la vallée de l'Essonnes” (avec une intervention finale de Marcel Baudouin), Bulletin de la Société préhistorique française 10 (1913) 167-172.
  • Georges Courty, Les pierres écrites de la vallée de l'Essonnes. Pétroglyphes figurant des haches polies. Outils provenant des roches écrites à l'époque préhistorique (in-8°, 12 p., figures, extrait des Bulletins de la Société préhistorique française Séances de janvier et mars 1913), Le Mans, Monnoyer, 1913.
  • Georges Courty, “Découverte de foyers magdaléniens dans le bois de Saint-Martin de la Roche au-dessus d'Étrechy (Seine-et-Oise)”, Bulletin de la S.P.F. XXII/8-9-10 (août-septembre-octobre 1925) 266-268.
  • Georges Courty, Cours de géologie et de minéralogie. Professeur, M. G. Courty, ancien naturaliste de muséum, chargé de missions scientifiques. 4e édition, revue et augmentée (25 cm, 334 p., planches), Paris, Librairie de l'enseignement technique / Léon Eyrolles (“Encyclopédie industrielle et commerciale”), 1926.
  • Cours de Géologie et de Minéralogie / M. G. Courty. - 4ème éd. revue et augmentée, La couverture mentionne : Sixième édition
  • Georges Courty, Les chasseurs de rennes dans la région d'Etampes, par M. G. Courty, président de la Société préhistorique française (in-8°, 4 p., illustrations, extrait des Bulletins et Mémoires de la Société d'anthropologie de Paris, Séance du 15 octobre 1925), Beaugency, R. Duguet, 1926.
  • Georges Courty, “Sur la formation de la pénéplaine des Flandres”, in Livre Jubilaire 1874-1924, Liège, Société géologique de Belgique (impr. H. Vaillant-Carmanne), 1926, pp. 114-115.
  • Dont un tiré à part au Muséum sous la cote TAP Br 33.
  • Georges Courty, Autour des cailloutis quaternaires de Chelles en Seine-et-Marne (in-8°, paginé 57-59, figure, extrait des Bulletins et Mémoires de la Société d'anthropologie de Paris du 10 février 1928), sans mention de lieu ni d'éditeur, 1928.
  • Georges Courty, Lettres (comme directeur de la Société d'éditions géographiques, maritimes et coloniales), manuscrits, 14 mai 1929 - 20 février 1947, conservées au Muséum, sous la cote Ms 3212/4971-5019.

La Conférencedes Sociétéssavantes,littéraireset artistiquesde Seine-el-()isea tenusa 9e sessionà Argenteuilen 1928.Lecompte-renHu,impriméen 1930,contient,Dansle mêmevolume(p. 37-40)M. L. Courtyexposesesidéessurl'originedu mot« Hurepoix», qu'unécrivainduXVIIesièclesitue« entrela Brieau nordet le Gâtinaisausud »! ! et qui,d'aprèsnotremodernephilologue,seraitdérivéde « Heripagus», c'est-à-direreprésenteraitla régionappartenantau maître,c'est-à-direle domaineroyal!M. Courtyoubliede nousdireoù il a pu retrouverdesmentionsde« Heripagus» et sonétymologie,je le crains,rencontrerabeaucoupd'incrédules (Henry Stein, gatinais 42-1934p168).

  • Georges Courty, Cours de Géologie et de Minéralogie, par M. COURTY, de 1936 (7ème édition). Illustrations fossiles et carte.
  • Bulletin de la Commission des Antiquités et des Arts 47 (1935 ou 1938)
  • Georges Courty, “La faune de Jeurs entre Étampes et Étrechy”, Bulletin des Amis d’Étampes et de sa région 4 (février 1948) 74-75.
  • Arch mun etampes 400 Z 6.19 — Lettre de Georges Courty: suite à donner à son article sur la Beauce, à paraître dans le bulletin, 19 août 1950. — Extrait du bulletin, avec copie du dit article sur la Beauce (pp. 105-106), et article d’A. Gaignon sur Mademoiselle de Montpensier (pp. 100-104 — daté du 10 octobre 1949).
  • 400 Z 6.27 — Deux lettres de G. Courty: sur sa communication relative à la Beauce (7 mars 1950), et sur des difficultés entre membres de l’association (s. d.).
  • † Georges Courty, “Appendice III”, in Maurice-Jacques Graindor, Géologie de l'extrémité orientale du Massif armoricain: feuille d'Alençon au 80 000e (24 cm, 130+XVI p., illustrations, carte hors-texte, extrait du Bulletin du service de la carte géologique de la France LX/274), Paris et Liège, C. Béranger, 1964.

Données biographiques éparses

  • Anonyme, “Mission française sud-américaine ”, L'Homme préhistorique 9 (septembre 1903) 283:
  • “Nous commençons à recevoir les premiers rapports de la Mission. Hâtons-nous de dire que la santé de tous continue à être parfaite, malgré un froid rigoureux. — De très nombreux et très intéressants documents nous sont annoncés et, sans vouloir déflorer ici les travaux de la Mission, nous dirons que nous pouvons être fiers de nos amis. (…) — M. Courty a surtout opéré, jusqu'ici, dans la Cordillère bolivienne. Le 16 juin, au prix des plus grandes fatigues et des plus grands dangers(son guide a eu les pieds gelés), il a fait l'ascension du volcan San Pedro, dont l'altitude est de 5,635 mètres. C'est la première fois que cette ascension était réalisée. M Courty continue ses recherches géologiques dans la région sud de Pulacayo. (…)”
  • Anonyme, “Mission sud-américaine”, L'Homme préhistorique 2 (1904) 23:
  • “Nouvelles: (…) Mission Sud-Américaine. — Nos lecteurs savent que notre ami M. Courty, membre de la mission scientifique organisée par MM. G. de Créqui-Montfort et E. Sénéchal de la Grange, est resté à Tihuanacp pour exécuter des fouilles dans ce lieu célèbre. — Nous lisons dans un journal de La Paz le texte d'un télégramme adressé par M. Courty au Ministre.de l'Instruction publique de la Bolivie: — Tihuanaco, 30 octobre 1903. — Les dernières fouilles viennent de mettre à découvert les ruines d'un temple avec des sculptures merveilleuses peintes en rouge. Voilà un nouveau fleuron pour la Mission française Sud-Américaine.”
  • Anonyme, “Mission sud-américaine”, L'Homme préhistorique 2 (1904) 85:
  • “Mission Sud-Américaine. — Notre collaborateur M. G. Courty, membre de la Mission de Créqui-Montfort et Sénéchal de la Grange, qui avait prolongé son séjour en Amérique, afin d'entreprendre, avec le concours du gouvernement bolivien, des fouilles sur l'emplacement de la vieille et importante cité précolombienne de Tiahuanaco, est rentré à Paris le 13 février, rapportant de nombreuses et intéressantes collections.”
  • Anonyme, “Mission sud-américaine”, L'Homme préhistorique 2 (1904) 207-208:
  • “Nouvelles: (…) Mission Sud-Américaine. — Le samedi 21 mai, M. Chaumié, ministre de l'Instruction publique, accompagné de MM. Bayet, directeur de l'Enseignement supérieur, de Monzie, chef de cabinet du ministre, de Saint-Arroman, chef du bureau des Missions, et d'un grand nombre de membres de la Commission des Missions, est venu officiellement inaugurer l'Exposition des collections rapportées par la Mission frauçaise en Amérique du Sud et déposées au. Palais du Trocadéro, dans les galeries mises à sa disposition. — On peut évaluer à plus de bOO lé nombre des personnes qui ont honoré cette fête de leur présence. Nous y avons remarqué nombre de membres de l'Institut, de professeurs du Muséum, de la Sorbonne, et des membres des principales sociétés savantes. — MM. de Créqui-Montfort et E. Sénéchal de la Grange, ainsi que leurs collaborateurs MM. Adrien de Mortillet, G. Courty, Dr Neveu-Lemaire et Guillaume, se sont multipliés pour faire aux visiteurs les honneurs des collections et ont fourni toutes les explications désirables. [208| — Le ministre et les savants qui ont visité l'Exposition ont été particulièrement frappés de l'importance et de la variété des collections Il nous eût été bien difficile de donner un aperçu, même succinct des résultats de la Mission. Fort heureusement les organisateurs ont eu la gracieuseté de mettre à notre disposition un certain nombre d'exemplaires du rapport publié dans les Archives des Missions que nous nous empressons de faire parvenir à nos lecteurs comme supplément au présent numéro de L'Homme préhistorique. — Nous adressons à MM. de Créqui et de la Grange nos plus vifs remerciements pour ce don généreux qui permettra à nos lecteurs de prendre une connaissance suffisante des travaux de la Mission. — L'Exposition est ouverte tous les jours (le lundi excepté) de 10 heures à 5 heures, jusqu'au 30 juin. L'entrée en est libre et gratuite. Des explications seront données aux visiteurs par M. le Dr Chervin, les mardis à 3 heures, par M. G. Courty, les jeudis à 3 heures, par M. A. de Mortillet, les vendredis à la même heure. Tous les dimanches, à 10 heures du matin, un des membres de la Mission se tiendra également à la disposition des visiteurs.”
  • Anonyme, “Association française”, L'Homme préhistorique 2/5 (mai 1904) 156:
  • “Association française. — Parmi les subventions votées par le Conseil d'administration de l'Association française pour l'avancement des sciences, dans sa séance du 17 janvier 1904, nous relevons les suivantes: (…) 500 francs à M. Georges Courty, à Paris, pour des fouilles en Seine-et-Oise. (Legs Girard.)”
  • Anonyme, “Congrès de l'Association française à Grenoble”, L'Homme préhistorique 2 (1904) 285-286:
  • “L'Association française pour l'avancement des sciences a tenu cette année à Grenoble, du 4 au 11 août, sa 33° session. — La section d'anthropologie, présidée par M. le docteur Bordier, a été particulièrement brillante par le nombre et la valeur des travaux présentés. — Parmi les communications pouvant intéresser les préhistoriens, nous signalerons les suivantes: (…) G. Courty. — Recherches nouvelles sur les signes rupestres de Seine-et-Oise. Infatigable chercheur, notre collègue a découvert sur les roches en grès de Fontainebleau des environs d'Étampes de nouvelles gravures semblables à celles qu'il a signalées en 1902, au Congrès de Montauban.”
  • Henri Stein, “Bibliographie gâtinaise”, Annales de la Société historique et archéologique du Gâtinais 22 (1904) 325:
  • “Le Compte rendu de l'Association française pour l'avancement des sciences, Congrès de Montauban 1902 (Paris, 1904, in-8°) contient une notice de quelques pages (et planche VIII), communication de M. Georges Courty sur les signes rupestres de Seine-et-Oise il s'agit de résultats de fouilles faites aux environs d'Étampes, à Gillevoisin. et à La Briche, où l'auteur croit avoir reconnu sur des fragments de grès des signes non équivoques d'une écriture figurée qu'il n'hésite pas à rapprocher de signes assez identiques relevés par des archéologues suédois. L'imagination joue peut-être un trop grand rôle dans ces interprétations plus que douteuses.”
  • A.F.A.S., “Subventions de 1907”, Bulletin mensuel de l'Association française pour l'avancement des sciences 9 (mars 1908) 2-3:
  • “Le Conseil d'administration, dans sa séance du 9 janvier 1908, a voté sur la proposition des Commissions des Finances et des Subventions les sommes suivantes: (…) Courty (Georges), Professeur à l'École spéciale des Travaux publics à Paris, pour des sondages scientifiques aux environs d'Étréchy (Seine-et-Oise), à travers des couches du tertiaire supérieur (pétroglyphes de Seine-et-Oise): 200 [francs]”
  • A.F.A.S., “Subventions de 1909. Legs Girard”, Bulletin mensuel de l'Association française pour l'avancement des sciences 17 (mars 1910) 5-6:
  • “Courty, Professeur à l'École spéciale des Travaux Publics (Paris). Achat du droit de fouilles et entreprises méthodiques de l'étude des restes de l'industrie humaine (pliocène et pléistocène), à Saint-Prest, près Chartres: 1.250 [francs]”.
  • A.F.A.S., “Programme des conférences”, Bulletin mensuel de l'Association française pour l'avancement des sciences 17 (mars 1910) 15-16:
  • “1er mars [1911]. M. Georges Courty, Professeur de Géologie à l'École Spéciale des Travaux publics: Les Civilisations anciennes de l'Amérique méridionale.”
  • A.F.A.S., “Liste générale des membres”, Bulletin mensuel de l'Association française pour l'avancement des sciences 132 (octobre 1935) 15 et 31:
  • “Liste générale des membres de l'Association française pour l'avancement des sciences fusionnée avec l'Association scientifique de France (Fondée par Le Verrier, en 1864). Les noms des Membres Fondateurs sont suivis de la lettre F et ceux des Membres à vie de la lettre R. — L'année où les Membres se sont fait inscrire est indiquée entre parenthèses. — Le nombre en chiffres romains qui suit la date d'entrée est le numéro de la section à laquelle s intéresse plus particulièrement chaque Membre de l'Association.
  • “Courty (Georges), Prof, à l'Éc. spéc. des Trav. publ., 64, rue Vercingétorix. Paris 14e. R (1904), VIII [=Géologie], XI [=Anthropologie].”
  • Anonyme, ”Société d'Excursions scientifiques“, L'Homme préhistorique 10 (1912) 254-255.
  • “Société d'Excursions scientifiques. — Cette Société a fait, le dimanche 2 juin dernier, une excursion préhistorique et géologique, aux environs d'Etrechy (Seine-et-Oise), sous la direction de MM. A. de Mortillet et G. Courty. — Les excursionnistes ont visité: à Morigny, le château de M. le comte de Saint Périer, membre de la société, dans lequel se trouvent d'intéressantes mosaïques gallo-romaines, provenant de Souzy-la-Briche; puis la Roche-à-la-Bonde, bloc de grès portant des pétroglyphes; et le Trou-à-Coquilles, horizon stampien fossilifère. À Villemartin, ils ont vu un polissoir; à Villeneuve-sur-Auyers, le Trou-du-Sarrazin, roche à pétroglyphes; |255| et, à Gillevoisin, une autre roche à pétroglyphes, située dans le Bois des Fonceaux.
  • A.F.A.S., ”Programme des conférences”, Bulletin mensuel de l'Association française pour l'avancement des sciences 25 (mars 1912) 15-16:
  • “Mardi 12 mars [1912]: M. Georges Courty, Professeur a l'École Spéciale des Travaux Publics. — Les Origines de l'Écriture.”
  • A.F.A.S., “Subventions de 1915”, Bulletin mensuel de l'Association française pour l'avancement des sciences 40 (décembre 1916) 7 et 9:
  • “Le Conseil d'administration, dans sa séance du 11 février 1916, a voté, après examen des propositions des Commissions des Finances et des Subventions, les sommes suivantes: MM. (…) Courty (G.), Professeur à l'École des Travaux publics, Paris. — Pour achever ses recherches sur les écritures préhistoriques: 1.000 [francs]”.
  • A.F.A.S., “Subventions de 1918”, Bulletin mensuel de l'Association française pour l'avancement des sciences 46 (décembre 1919) 12 et 14:
  • “Le Conseil d'administration, dans sa séance du 3 mars 1919, a voté, après examen des propositions des Commissions des Finances et des Subventions, les sommes suivantes: MM. (…) Courty (G.), Professeur à l'École des Travaux publics, Paris. — Pour continuer des recherches sur les niveaux d'industrie humaine étages dans les dépôts alluvionnaires des vallées de la Juine et de l'Eure (Legs Girard) 3.000 [francs]”.
  • A.F.A.S., “Présidents dès Sections pour le prochain Congrès (Rouen)”, Bulletin mensuel de l'Association française pour l'avancement des sciences 49 (février 1921) 6-7:
  • “Présidents dès Sections pour le prochain Congrès (Rouen) [Les fonctions des Présidents de Section commencent six mois avant la session pour laquelle ils ont été élus (art. 5, 5° des Statuts)]: (…) 11e section (Anthropologie). — M. G. Courty, Professeur à l'École des Travaux publics, Paris.”
  • A.F.A.S., “Congrès de Montpellier”, Bulletin mensuel de l'Association française pour l'avancement des sciences 54 (juillet 1922) 3-13:
  • “Congrès de Montpellier: (…) Communications annoncées: (…) 8e Section. — Géologie et Minéralogie. (…) M. G. Courty: Traces de glaciation sur les grés supérieurs de Fontainebleau, au-dessus de la vallée d'Étréchy (Seine-et-Oise). (…) — 11e Section. — Anthropologie.: (…) “M. le Dr R. de St-Périer. — 1° Sur les Unio et les Anodonta dans les gisements préhistoriques; 2° Présentation d'un métacarpien de cheval magdalénien brisé longitudinalement. (…) G. Courty: Nouvelles recherches à Saint-Prest en 1922. — G. Courty: Sur un pic en bois de cerf pour l'extraction de la caillasse de Beauce, trouvé à Étampes. — G. Courty: Sur un polissoir nouvellement découvert dans la région d'Étampes. — G. Courty: Les roches écrites en Seine-et-Oise.”
  • A.F.A.S., ”Sociétaires nouvellement inscrits“, Bulletin mensuel de l'Association française pour l'avancement des sciences 55 (décembre 1922) 20 et 22:
  • “Sociétaires nouvellement inscrits: MM. (…) Pascal Serph, Docteur en Médecine, villa des Roses, 20, boulevard Saint-Michel, Étampes (Seine-et-Oise), présenté par le Professeur A. Desgrez et M. G. Courty.”
  • A.F.A.S., ”Congrès de Liège“, Bulletin mensuel de l'Association française pour l'avancement des sciences 60 (juillet 1922) 4, 5 et 13:
  • “Représentations au Congrès: (…) Sociétés savantes: (…) Société d'Anthropologie de Paris : MM. Léonce Manouvrier, Professeur à l'École d'Anthropologie de Paris; Georges Courty, Professeur de Géologie à l'École des Travaux Publics, Paris. — Société d'Horticulture de l'arrondissement d'Étampes: M. Georges Courty, Professeur de Géologie à l'École des Travaux Publics, Paris.”
  • “Communications annoncées: (…) 11e Section. — Anthropologie.: (…) G. Courty: Prototypes de pétroglyplies préhistoriques.”
  • A.F.A.S., ”Congrès de Grenoble“, Bulletin mensuel de l'Association française pour l'avancement des sciences 63 (juillet 1925) 2-4:
  • “Congrès de Grenoble: (…) Représentations au Congrès: (…) Sociétés savantes: (…) Société d'Horticulture de l'Arrondissement d'Étampes : M. G. Courty, Président, Professeur à l'École spéciale des Travaux publics.”
  • A.F.A.S., ”Subventions de 1918“, Bulletin mensuel de l'Association française pour l'avancement des sciences 62 (mai 1925) 6-7:
  • “Subventions de 1924: (…) Legs Girad: (…) MM. (…) Courty (G.), Fouilles à Saint-Prest (Eure-et-Loir): 1.000 [francs]”.
  • A.F.A.S., ”Congrès de Lyon“, Bulletin mensuel de l'Association française pour l'avancement des sciences 66 (juillet 1926) 2-7:
  • “Congrès de Lyon: (…) Représentations au Congrès: (…) Sociétés savantes: (…) Société d'Horticulture de l'Arrondissement d'Étampes: M. G. Courty, Professeur à l'École spéciale des Travaux publics.”
  • A.F.A.S., ”Liste générale des membres de l'Association“, Bulletin mensuel de l'Association française pour l'avancement des sciences 93 (juillet 1931) 15 et 33:
  • “Liste générale des membres de l'Association Française pour l'Avancement des Sciences fusionnée avec l'Association scientifique de France (fondée par Le Verrier, en 1864) — Les noms des Membres Fondateurs sont suivis de la lettre F et ceux des Membres à vie de la lettre R. — L'année où les Membres se sont fait inscrire est indiquée entre parenthèses. — Le nombre en chiffres romains qui suit la date d'entrée est le numéro de la section à laquelle s'intéresse plus particulièrement chaque Membre de l'Association. (…) Courty (Georges), Prof, à l'Éc. spéc. des Tray. publ., 04, rue Vercingétorix. Paris 14e. R (1904), VIII, XI.”
  • A.F.A.S., ”Liste générale des membres de l'Association“, Bulletin mensuel de l'Association française pour l'avancement des sciences 126 (janvier 1935) 15 et 31:
  • “Liste générale des membres de l'Association Française pour l'Avancement des Sciences, etc. (…) Courty (Georges), Prof, à l'Éc. spéc. des Tray. publ., 04, rue Vercingétorix. Paris 14e. R (1904), VIII, XI.”
  • Anonyme, ”Georges Courty, Paris, France, 1875–1953“, Dumbarton Oaks Research Library and Collection (Washington), en ligne en 2021.
  • “Georges Courty (1875–1953) was a French geologist, natural scientist, and archaeologist. He was associated with the Muséum d’histoire naturelle in Paris. In 1903, he conducted archaeological excavations at the site of Tiahuanaco in Bolivia. During a three-month period, he conducted fieldwork in the Akapana mound, the Sunken Temple, the Kalasasaya, and the Chunchukala and Putuni structures which resulted in the unearthing of over 1,400 artifacts, divided between Bolivia (Museo Nacional de Arqueología) and France (Musée du Quai Branly). He failed to publish his findings and, early on, was criticized for his lack of rigor and the destruction of the sites.” — References — Annie Smith Peck, A Search for the Apex of America: High Mountain Climbing in Peru and America, New York, Dodd and Mead and Company, 1911, 72–3.

Bibliographie

  • Georges Courty, Notice sur les travaux scientifiques de M. G. Courty (in-4°, 55 p.), Paris, A. Hermann, 1907.
  • Paul de Mortillet, “Georges Courty. — Principes de Géologie stratigraphique, avec développement sur le Tertiaire parisien. Paris, A. Hermann, 1907”, L'Homme préhistorique 5 (1907) 254:
  • “Nous tenons à signaler ce traité de géologie, d'abord parce que cette science intéresse tous les palethnologues et aussi parce que ce livre a la grande qualité d'être essentiellement pratique. — Le joli volume de M. George Courty, d'un bon format de poche, écrit dans un style clair, précis et agréable, met facilement le lecteur au courant de la géologie générale et plus spécialement du tertiaire parisien. De plus, son excellente division le rend très commode à consulter. — Après une intéressante préface de M. Stanislas Meunier, l'ouvrage débute par la définition de la géologie stratigraphique, puis par un tableau donnant la nomenclature des terrains sédimentaires. — Chaque étage est ensuite décrit, avec ses roches, leur mode de formation et les principaux fossiles qu'on y rencontre. Enfin vient l'indication de l'aire géographique de chaque système. — Un chapitre donne les caractères généraux des grandes périodes géologiques: Les temps primaires qui se distinguent par l'uniformité des faunes et des flores et le développement des invertébrés, puis des poissons et de quelques vertébrés à respiration aérienne. Le climat était alors très chaud et très humide. — Les temps secondaires, avec climat chaud mais moins uniforme, sont remarquables par le développement des reptiles. — Les temps tertiaires pendant lesquels apparaissent et se développent les mammifères. Parmi eux, il importe de comprendre les précurseurs du genre homo. La température s'est progressivement refroidie, elle reste cependant chaude, avec des périodes de pluies. — La faune des temps quaternaires renferme surtout des mammifères et des oiseaux, et enfin l'homme. Le climat a continué à se refroidir, il est devenu très humide. Le quaternaire semble caractérisé par une grande extension glaciaire bien constatée. — Cet intéressant ouvrage se termine par une table alphabétique très complète des localités fossilifères des environs de Paris, table qui à elle seule est appelée à rendre les plus grands services aux amateurs de géologie et de palethnologie. — Nous souhaitons donc à l'excellent travail de M. George Courty tout le succès qu'il mérite. — P. de Mortillet.”
hn/g.courty.txt · Dernière modification: 2021/05/23 21:26 de bg