Corpus Essonnien

Histoire et patrimoine du département de l'Essonne

Outils pour utilisateurs

Outils du site


quincy

Quincy-sous-Sénart

Histoire

Patrimoine

Topographie

Toponymie

Hameaux

Cartographie

  • René Paul Fourès, Seine-et-Oise. Quincy-sous-Sénart. 1 : 2.000. Plan topographique régulier dressé et dessiné par M. Foures (plan de ville, 2 feuilles en noir et bistre, 98 cm sur 67, échelle 1:2.000), Paris, Ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme, 1951.
  • Germain Marchand, La Vallée de l'Yerres (Boussy-Saint-Antoine, Épinay et Quincy-sous-Sénart) Seine-et-Oise. Plan topographique expédié, dressé et dessiné en 1961 par M. Marchand (feuille en noir et bistre, 69 cm sur 98, échelle 1:5.000), Paris, Ministère de la Construction, 1961.
  • Cette carte concerne les communes de Boussy-Saint-Antoine, Épinay-sous-Sénart et Quincy-sous-Sénart.
  • Direction départementale de l'équipement de l'Essonne (Groupe d'études et de programmation), Quincy-sous-Sénart. Plan d'occupation des sols (dossier de 30 cm sur 22 contenant: 1° l'arrêté préfectoral n°76-2516 du 7 mai 1976 en 4 folios, 2° un rapport en 21 folios, 3° trois plans aux échelles de 1:2.000 et 1:5.000 en tirage diazoïque de formats divers, 4° des annexes sanitaires sous la forme de 3 plans de formats divers en tirage diazoïque et de 2 p. de texte), Évry, Direction de l'Équipement de l'Essonne, 1976.
  • Institut géographique national, Brie-Comte-Robert — Sucy-en-Brie. 4e édition (carte topographique, feuille en couleur, 67 cm sur 99 cm, échelle 1:25.000, projection conique conforme de Lambert, E 2°31'4“- E 2°41'52”, N 48°46'51“- N 48°36'3”, relief représenté par courbes de niveau, points cotés et estompage), Paris, IGN (coll. “Série bleue. Carte topographique de la France à 1:25 000”), 1988.
  • Cette concerne en Essonne les communes de Boussy-Saint-Antoine, Quincy-sous-Sénart et Varennes-Jarcy; en Val-de-Marne les communes de Mandres-les-Roses, Santeny, Sucy-en-Brie et Villecresnes; en Seine-et-Marne, les communes de Brie-Comte-Robert, Chevry-Cossigny, Combs-la-Ville, Grisy-Suisnes, Lésigny, Lieusaint, Limoges-Fourches, Marolles-en-Brie, Moissy-Cramayel, Ozoir-la-Ferrière, Réau et Servon ainsi que la Forêt domaniale de Notre-Dame.
  • Institut géographique national, Brie-Comte-Robert — Sucy-en-Brie. 5e édition (carte topographique, feuille en couleur, 67 cm sur 99 cm, échelle 1:25.000, projection conique conforme de Lambert, E 2°31'4“- E 2°41'52”, N 48°46'51“- N 48°36'3”, relief représenté par courbes de niveau, points cotés et estompage), Paris, IGN (coll. “Série bleue. Carte topographique de la France à 1:25 000”), 1990.
  • Cette concerne en Essonne les communes de Boussy-Saint-Antoine, Quincy-sous-Sénart et Varennes-Jarcy; en Val-de-Marne les communes de Mandres-les-Roses, Santeny, Sucy-en-Brie et Villecresnes; en Seine-et-Marne, les communes de Brie-Comte-Robert, Chevry-Cossigny, Combs-la-Ville, Grisy-Suisnes, Lésigny, Lieusaint, Limoges-Fourches, Marolles-en-Brie, Moissy-Cramayel, Ozoir-la-Ferrière, Réau et Servon ainsi que la Forêt domaniale de Notre-Dame.
  • DK plan, Le Val d'Yerres. Communauté d'agglomération: Boussy-Saint-Antoine, Brunoy, Crosne, Épinay-sous-Sénart, Quincy-sous-Sénart, Yerres (plan en couleur, 68 cm sur 99 cm, échelle indéterminable, E 2°28'- E 2°31', N 48°44'- N 48°42', distribué par La Poste), Illkirch-Graffenstaden, DK plan, 2004.

Prosopographie

Seigneurs

  • (…) — Philippe de Colin (…1721…) — (…).

Desservants

Curés

  • 1. Jean Bunel (1738-).

Maires

  • 1. Jacques-Antoine Bouhoury (1790-1794) — 2. Paul Garnier (1794-1799) — 3. Simon Lahaye (1799-1813) — 4. Étienne Garnier-Deschênes (1813-1817) — 5. Denis Lahaye (1817-1864) — 6. Adrien Boildieu (1864-1871) — 7. Louis Lehodey (1871-1881) — 8. Charles-Simon Lahaye (1881-1885) — 9. Charles-Nicolas Lahaye (1885-1904) — 10. Félix Fauquier (1904-1909) — 11. Gustave Just (1909-1923) — 12. Henri Chasles (1923-1925) — 13. Charles Lefèvre (1925-1926) — 14. Félix Ducret (1926-1929) — 15. Jean Meyer (1929-1932) — 16. Maurice Depagne (1932-1935) — 17. Victor Gautier (1935-1937) — 18. Charles Borel (1937-1944) — 16 bis. Maurice Depagne (1944-1945) — 19. Gaston Trembleau (1945-1947) — 20. Charles Lefèvre (1947-1949) — 21. Maurice Perraguin (1949-1965) — 22. Aubin Bonnefon (1965-1971) — 23. Pierre Courtois (1971-1983) — 24. Daniel Besse (1983-2014) — 25. Christine Garnier (2014-…).

Personnalités

  • Adrien Boildieu (1816-1883), compositeur et maire de Quincy.
  • Gustave Just (v.1850-1932), architecte et maire de Quincy.
  • Albert Moreau (1869-1915), inventeur, constructeur et aviateur à Quincy de 1911 à 1913.
  • Raoul Cabrol (1895-1956), dessinateur et journaliste mort à Quincy.
  • Robert Marichal (1904-1999), paléographe mort à Quincy.
  • Jacques Ardouin (1937-2002), acteur, réalisateur et metteur en scène mort à Quincy.

Iconographie

  • Collectif d'internautes, “Quincy-sous-Sénart”, Wikimedia Commons, depuis 2009, en ligne en 2021 (42 fichiers en ligne à cette date).

Sources d'archives

Archives nationales

Archives de l'Essonne

Bibliographie

  • Maurice Lahaye, La Seigneurie de Quincy-sur-Yerres en Brie (Notes d'histoire locale) (multigraphié, in-4°, 76+14 p., figures, plans, fac-similé, préface de Maurice Perraguin), Quincy-sous-Sénart, M. Lahaye, 1956 ou 1957.
  • Maurice Lahaye, Garnier-Deschênes, maire de Quincy-sous-Sénart, député aux Cinq-Cents (24 cm, paginé 41-46, communication présentée à la Conférence des sociétés savantes de Seine-et-Oise à Pontoise le 12 juin 1964), sans mention de lieu ni d'éditeur ni de date, 1964.
  • Maurice Lahaye, L'église Sainte-Croix de Quincy-sous-Sénart (notes d'histoire locale). 2e édition (multigraphié, 22 cm, 66 p., illustrations), Quincy-sous-Sénart, M. Lahaye, 1965.
  • Maurice Lahaye, Promenade entre l'Yerres et la forêt de Sénart de Combs-la-Ville à Yerres. Notes d'histoire locale (21 cm, 184 p., illustrations, ISBN 978-2-900827-01-7), Quincy-sous-Sénart, En équipe (Supplément à En équipe n°219), 1976.
  • Olga Efimovsky, Il était une fois, Brunoy, Quincy (30 cm, 121 p., illustrations, concerne l'histoire de l'école de jeunes filles russes de Quincy), Paris, O. Efimovsky, 1991.
  • Abbé Georges Proust, curé de Quincy-sous-Sénart de 1938 à 1961, Quincy-sous-Sénart (Essonne). un village d'Île de France du XVIe au XXIe siècle (Chronique d'histoire locale et paroissiale) (in-4°, 128 p.), , La Fourmi, 1997.
  • Sylvie Monniotte-Mérigot, Quincy-sous-Sénart à l'aube du XXIe siècle (28 cm, 179 p., illustrations, ISBN 2-9515011-0-2), Quincy-sous-Sénart, Ville de Quincy-sous-Sénart, 2000.
  • Philippe-Jean Vidal et Jean-Yves Cornec, “Quincy-sous-Sénart”, in Jean-Luc Flohic (dir.), Le patrimoine des communes de l'Essonne (2 volumes, 25 cm, 1053 p., illustrations, bibliographie pp. 1026-1053, index, ISBN 2-84234-126-0), Paris, Flohic, 2001, t. 1, pp. 275-278.

Archivistiques

Archives départementales de l'Essonne

  • Cote A/800. — Duché-paierie de Brunoy (1580-1760)
    • Adjudication des droits de censive et de justice de la seigneurie de Quincy.
    • Révocation du sieur Colleau, prévôt de ce lieu par madame du Mouchet, dame de Quincy.
    • Sentence de police qui défend aux habitants de Quincy d'envoyer pâturer leurs bestiaux sur les terres du domaine seigneurial.
  • Cote G/877. — Fonds de l'église paroissiale Sainte-Croix de Quincy-sous-Sénart (1721-1738)
    • Notes historiques concernant la paroisse et la fabrique de la paroisse de Sainte-Croix de Quincy-sous-Sénart.
    • Titre d'érection de la cure de Quincy-sous-Sénart (Extrait des registres de l'archevêché de Paris, 9 août 1738): L'église est érigée en cure, et le premier curé est Jean Bunel, prêtre du diocèse de Seez.
    • Donation de 100 livres de rente faite par Philippe de Colin, seigneur de Quincy, conseiller, premier maître d'hôtel de S. A. R. la duchesse douairière d'Orléans (22 juillet 1721).
    • Donation de 50 livres de rente par Pierre de La Jus, seigneur de Quincy, contrôleur des trésoriers de la maison du Roi.
    • Mention que l'archevêque de Paris, dans l'acte d'érection de la cure, pour conserver à l'église d'Épinay une preuve de son ancienne supériorité sur celle de Sainte-Croix de Quincy, a permis à son curé de faire en personne et non autrement l'office en ladite église de Quincy le jour de la fête de l'exaltation de Sainte-Croix le 14 septembre (sans date).

Dictyographie

  • Collectif d'internautes, “Quincy-sous-Sénart”, Wikipédia, depuis 2005, en ligne en 2022.
  • Municipalité de Quincy-sous-Sénart, Site officiel, en ligne en 2022.
quincy.txt · Dernière modification: 2022/11/15 00:30 de bg