Corpus Essonnien

Histoire et patrimoine du département de l'Essonne

Outils pour utilisateurs

Outils du site


hn:etampes.histoire

L'association Étampes-Histoire (1989-...)

Historique

  • L'association Étampes-Histoire a été fondée en 1989 à Étampes autour de Jacques Gélis, professeur d'histoire moderne émérite à l'université de la Sorbonne, par un cercle de professeurs d'histoire du secteur, tels que Jean-Pierre Durand, Françoise Hébert-Roux, Marie-Thérèse Larroque, Claude Robinot, etc., ou d'autres enseignants tels que Christian Carenton, qui continuent pour certains à former le noyau dur de cette association.
  • Jacques Gélis, président depuis les origines, a depuis passé le flambeau à Jean-Pierre Durand.
  • On peut distinguer quatre catégories dans les publications d'Étampes-Histoire. D'abord une série d'ouvrages collectifs et de recueils d'articles, le premier paru pour le bicentenaire de la Révolution, deux autres sur le XIXe siècle étampois, à quoi on peut ajouter un album de cartes postales anciennes et un Almanach.
  • Deuxièmement l'association a entrepris la publication ambitieuse d'une histoire générale de la ville d'Étampes en quatre volumes dont deux ont paru à ce jour.
  • Troisièmement, à partir de 1998, la série des Cahiers d'Étampes-Histoire à un rythme théoriquement annuel, les uns thématiques et les autres non, soit 17 cahiers parus en 23 ans de 1998 à 2020.
  • Enfin, on doit citer plusieurs publications d'intérêt local données par Jacques Gélis sous le patronage de son association.

OUVRAGES COLLECTIFS

1. Étampes en Révolution (1989)

  • Association Étampes-Histoire (Frédéric Beaudoin, Christian Carenton, Jocelyne Douchin, Jean-Pierre Durand, Romuald Féret, Georges Gaillard, Jacques Gélis, Laurent Goux, Françoise Hébert-Roux, Marie-Thérèse Larroque, Marie-José Magot, Michel Martin, Claude Robinot, Laurent Slomovici et Bernard Vilfrite), Étampes en Révolution. 1789-1799 (248 p., 16 cm sur 24, 78 documents figurés, sources et bibliographie à la fin de chaque chapitre, cartes de Claude Robinot, aquarelle de Philippe Legendre-Kvater en 1ère de couverture), Le Mée-sur-Seine, Amattéis (coll. “La Révolution dans l'Essonne”), 1989.
  • Table des matières: Avant-propos“, pp. 5-6. — 1. Étampes et sa région à la fin du XVIIIe siècle”, pp. 8-29 (Au sud et à l’est, 'la belle et féconde Beauce'. À l’est et au nord, la diversité des paysages et des activités. À Étampes, le commerce et le pouvoir. Une ville qui s’ouvre. Une ville de l’eau. Étampes et ses quartiers. Une société contrastée. Les attitudes devant la vie. Sources. bibliographie.) — 2. Les derniers beaux jours de l’Ancien Régime: janvier 1787-mars 1789“, pp. 30-50 (Avant la Révolution, la réorganisation du pouvoir municipal. Le temps des projets: janvier 1787-juillet 1788. Un événement lourd de conséquences: la grêle du 13 juillet 1788. Des élites philanthropes? La préparation des États généraux mobilise les énergies: décembre 1788-mars 1789. Les paysans du plat-pays d’Étampes n’ont-ils rien à dire? Le Tiers État d’Étampes exprime un désir de réformes. Les ordres privilégiés en proie à des sentiments contradictoires. La préparation des États Généraux s’achève à Étampes. Sources. bibliographie). — 3. Étampes entre en révolution (avril 1789-juillet 1790)», pp. 51-79 (Les troubles du marché Saint-Gilles. Le maintien de l’ordre: prévention et répression. Quand Paris entre en scène… Les premiers symptômes d’une crise politique à Étampes. Malgré la moisson, la crise s’aggrave. La «révolution municipale» à Étampes? Étampois et Parisiens: des rapports toujours difficiles. Des élections municipales laborieuses: 26 janvier-1er février 1790. Le contentieux entre l’ancienne et la nouvelle municipalité. Étampes dans la bataille administrative. Le district et la commune. La fête de la Fédération à Étampes. Sources. bibliographie). — 4. Lassitude des élites et craintes populaires (août 1790-novembre 1791), pp. 80-102 (L’édifice religieux se fissure.Grandeur et servitude de la Garde nationale. La désaffection pour les charges électives. La gestion du quotidien. La justice locale. La contribution financière. Le choc de Varennes. Les 'journées' des 10 et 16 septembre. Sources. bibliographie). — 5. L’affaire Simonneau, pp. 103-127 (Changement de ton, changement de rythme. Objectif: le marché d’Étampes! L’échec d’une stratégie. L’émeute tourne à la tragédie. L’instruction de l’affaire et le procès. Simonneau, l’homme de la situation? Un complot? Quel complot? Aux origines d’une émotion populaire. Simonneau, martyr de la Loi. Sources. bibliographie). — 6. Dans l’ombre de Paris, pp. 128-147 (En toile de fond la guerre et les subsistances. Le renversement du trône: le 10 août 1792. Et toujours la guerre! Le calme revient… retour à la gestion quotidienne. Comment faire payer les contributions? Encore les subsistances! Les problèmes internes du conseil de commune. Le clergé et ses biens. Les émigrés et les autres suspects. Sources. bibliographie). — 7. La crise de l’an II: la guerre et le gouvernement révolutionnaire, pp. 148-185. (Sauver la République: l’effort de guerre. Les mesures révolutionnaires et la «mission Couturier». La guerre aux paysans. Prêtres abdicataires et déchristianisation. Les résistances à la Révolution. Le bataillon d’Étampes. Prisonniers de guerre: «Vendéens» et Autrichiens. Subsistance et Maximum. Maximum des salaires et 'coalitions' de salariés. Restrictions et marché noir. La disette et la fête. Temps nouveaux, espaces nouveaux. Sources. bibliographie). — 8. De Robespierre à Bonaparte, pp. 186-213 (La disette de l’an II. Étampes en Thermidor. Le pouvoir de quelques-uns. Le patriotisme et la fête. La guerre, toujours la guerre… Prison et prisonniers. Timide réapparition de la Garde nationale. Les contributions et les percepteurs. La police des marchés, des rues et des campagnes. La crise monétaire de 1795-1796. Les moulins. La vie intellectuelle et l’instruction publique. Quel bilan, quelles interprétations?) — Pour conclure, pp. 215-217. — Biographies, pp. 219-227 (Boullemier Claude-Julien, Brou Jean-Baptiste, Clartan Armand, Constance Boyard Sulpice-Charles, Couturier Jean-Pierre, Dolivier Pierre, Dupré Claude, Duverger Théodore-Adrien, Nasson Pierre, Pailhèse Jean-Baptiste, la famille Périer, Robert Georges-François Rousseau Jean-Henri, Simonneau Jacques-Guillaume)). — Glossaire, pp. 229-237 (Abbé commendataire, administration municipale, agent national, appréciateurs, ateliers de charité, aulnage, bailliage, banalité, bénéfice ecclésiastique, blutage, capitation, champart, chanoine, chapitre, châtellenie, citoyen actif, colombier (privilège de), comité de surveillance, commissaire du directoire exécutif, compagnie de l’arquebuse, conseil général de la commune, contribution patriotique, corde, dîme, district, directoire, droits casuels, échevin, élection, enchères, états provinciaux, fabrique, fermiers généraux, finage, fouille, gabelle, gardes françaises, garde nationale, généralité, grenier à sel, gros, hausse, intendant, laboureur, lieutenant général, logement des gens de guerre, marché, mégissier, mesures agraires, mesures anciennes de la région d’Étampes, mesures de longueur, mesure de masse, mesureur, méteil, milice bourgeoise, minage (droit de), monnaie, octroi, officiers de judicature, péage, physiocrate, prévôté, procureur, procureur de la commune, procureur du roi, procureur syndic, règlement municipal de 1786, regrattier, représentant en mission, roulier, section, six-corps, subdélégué, suffrage censitaire, suffrage universel, taille, tarif, terrier). — Bibliographie (36 titres), pp. 239-241. — (Table des) Tableaux, cartes et graphiques, p.243. — Table des matières, pp. 245-247.

2. Étampes au XIXe siècle (1991)

  • Association Étampes-Histoire, Le pays d’Étampes au XIXe siècle (288 p., 24 cm, illustration, ISBN 2-86849-107-3), Le Mée-sur-Seine, Amattéis, 1991.

3. Étampes. Travail des hommes. Images de la ville (1993)

  • Association Étampes-Histoire, Étampes. Travail des hommes. Images de la ville (260 p., 24 cm, illustrations, ), Étampes, Étampes Histoire, 1994.
  • Jocelyne Douchin, “Un monde rural en évolution: le pays d’Étampes au XIXe siècle”, pp. 11-30.
  • Claudette Bodin et Marie-José Magot, “Les métiers de l’eau au fil des siècles”, pp. 31-51.
  • Françoise Hébert-Roux, “Boucherie et bouchers: une longue tradition”, pp. 53-77.
  • Jean-Pierre Durand, “Saint-Martin, naissance d’un faubourg ouvrier”, pp. 79-102.
  • Christian Carenton, “Du maître d’école à l’instituteur: instruire et éduquer”, pp. 107-126.
  • Claudette Bodin et Marie-José Magot, “Foires et marchés: lieux de rencontre et d’échanges”, pp. 127-141.
  • Françoise Hébert-Roux, “Criminels, délinquants et désespérés au siècle dernier”, pp. 143-179.
  • Claude Robinot, “La restauration de l’Hôtel de Ville: l’invention d’un patrimoine”, pp. 181-202.
  • Jacques Gélis, “Les hôtels 'Anne de Pisseleu' et 'Diane de Poitiers' ou le passé idéalisé”, pp. 203-226.
  • Claude Robinot, “Les images de la ville: du pittoresque au touristique”, pp. 227-240.
  • Hervé Joubeaux, “Les beaux-arts à Étampes: du siècle des Lumières aux Années Folles”, pp. 241-257.

4. Étampes, l’album souvenir (1997)

  • Association Étampes-Histoire (Jacques Gélis, Caroline Achard, Claudette Bodin, Christian Carenton, Jocelyne Douchin, Jean-Pierre Durand, Georges Gaillard, Josette Gélis, Françoise Hébert-Roux, Marie-José Magot, Chantal Minet et Denis Decroix, Étampes, l’album souvenir (144 p., 22 cm sur 21, 201 documents extraits de la collection de cartes postales anciennes de Didier Decroix, ISBN 2 9508988-0-7), Étampes, Étampes-Histoire, 1997. — (Réimpression, décembre 2004, avec une seule modification, concernant la Porte Bressault).
  • Table des matières. — Introduction, p. 4-11 (7 cartes). — 1. “Étampes, une ville à la campagne” (22 cartes, 2 photographies, 1 plan), pp. 13-29 — 2. “Cheminements” (38 cartes), pp. 31-51. — 3. “Vivre à Étampes” (30 cartes), pp. 53-73. (38 cartes) 4. “Une ville commerçante” (18 cartes, 1 photographie, 2 documents), pp. 74-87. — 5. “Loisirs et fêtes” (30 cartes), pp. 88-107. — 6. “Un patrimoine glorifié” (25 cartes, 1 document), pp. 108-125. — 7. “L’entrée dans la modernité” (21 cartes), pp. 126-139. — “Conclusion” (1 carte), p. 140. — “Tables des matières”, p. 141. — “Éditeurs et imprimeurs”, pp. 142-143.

5. Étampes Almanach 2000 (1999)

  • Association Étampes-Histoire: Caroline Achard, Raymonde Autier, Sylvie Barta-Camus, Jean-François et Nicole Berthomier, Charles et Claudette Bodin, Annick, Christian et Jean-Claude Carenton, Roger Cuchin, Jean-Pierre Durand, Jocelyne Douchin, Romuald Féret, Georges Gaillard, Jacques et Josette Gélis, Françoise Hébert-Roux, François Jousset, France Legave, Marie-José Magot, Chantal Minet, Gérard Niquet, Béatrice et Peter Robbins, Claude Robinot, Odile Vignot (auteurs ou sources des renseignements ou des documents), Marie-Angèle Castillo, Thierry Citron, Philippe Legendre-Kvater et Patricia Legendre-Kvater, Michel Soulas (illustrateurs), Étampes. Almanach 2000 (142 p. non paginée, 16 cm sur 24, 53 illustrations dont cinq œuvres originales, 12 grilles de mots-croisé, aquarelle originale de Philippe Legendre-Kvater en couverture, un événement historique étampois par jour de l’année, avec des notices et des documents figurés commentés, un proverbe par semaine, une grille de mots-croisés par mois, une œuvre originale d’artiste étampois par saison, ISBN 2-9508988-07), Étampes, Association Étampes-Histoire, 1999.
  • Table des matières. — “L’Almanach d’Étampes: renouer avec une tradition”, “Basile Fleureau, 'le père de l’histoire d’Étampes'”, “Trucs et astuces: Un usage original de la choucroute. L’odeur du chou. Moyen de préserver les choux des chenilles”, “À la cuisine: Rata beauceron”, “Au jardin (janvier)”, “En 1753, Guettard…”, “Louise Abbéma, une femme artiste-peintre”, “À la cuisine: Charlotte au miel”, “Au jardin (février)”, “Le Stampien”, “Le printemps, œuvre originale de Thierry Citron”, “Jacques-Guillaume Simonneau, un martyr de la liberté”, “À la cuisine: feuilleté aux échalotes”, “Au jardin (mars)”,” “Trucs et astuces: Pour empêcher son nez de rougir. Pour guérir les rhumatismes”, “La peinture historique du Tribunal”, “Charades”, “Rose Chéri, actrice talentueuse et femme de cœur”, “À la cuisine: Épaule de mouton farci”,”Au jardin (avril)”, “Édouard Béliard, (1832-1912). Un artiste, maire d’Étampes”, “À la cuisine: Pintade aux choux”, “Au jardin (mai)”, “Stampien: Malacofaune et saumâtre”, “L’été, œuvre originale de Patricia Legendre”, “Trucs et astuces: Remède de la sœur d’Étampes contre le choléra. Destruction des verrues”, “Jean-Louis Bory, le bon élève et le brillant critique”, “À la cuisine: Tarte aux asperges”, “Au jardin (juin)”, “Trucs et astuces: Les piqûres d’abeilles”, “Ingeburge, reine de France”, “À la cuisine: Écrevisse à la crème”, “Au jardin (juillet)”, “Stampien: Mollusques continentaux”, “Michel de l’Hospital, une victime de l’intolérance”, “À la cuisine: Artichauds à la fondue d’échalotes”, “Au jardin (août)”, “Stampien: Mammifères”, “L’automne, œuvre originale de Marie-Angèle Castillo”, “Trucs et astuces: L’absinthe. Les vertus bienfaisantes du persil”, “Jacques Houllier et Gérard François. Deux médecins d’origine étampoise, au XVIe siècle”, “À la cuisine: Crème de menthe”, “Au jardin (septembre)”, “Le voyage de la première girafe à fouler le sol français”, “Trucs et astuces: L’âge des œufs. Conservation des œufs”, “Nicolas Le Gendre, un grand sculpteur étampois”, “À la cuisine: Gratin de potiron”, “Au jardin (octobre)”, “L’apport scientifique d’Étienne Geoffroy Saint-Hilaire”, “Jean-Étienne Guettard, un naturaliste précurseur”, “À la cuisine: Vin de cresson”, “Au jardin (novembre)”, “Menhirs et dolmens dans le canton d’Étampes”, “L’hiver, œuvre originale de Michel Soulas”, “Poésie alphabétique”, “Natalie de Laborde, une âme romantique à Méréville”, “À la cuisine: Potage à la mâche. Flan de mâche”, “Au jardin (décembre)”, “Solutions mots croisés”, “Solutions charade”, “Nos publications”.

6. Étampes des origines à la ville royale (2003)

  • Michel Martin et Frédéric Beaudoin (dir.), Le pays d'Étampes. Regards sur un passé. Tome 1. Des origines à la ville royale (215 p., 17 cm sur 24, 123 photographies, 18 gravures, 36 plans, 16 tableaux, ISBN 2-9508-988-07), Étampes, Étampes-Histoire, 2003.
  • 5. “Le Moyen Âge central”, pp. 93-168 (27 photographies, 2 reproductions de gravures, 11 plans, 3 tableaux).
  • Frédéric Beaudoin, Alain Devanlay et Michel Martin, “Les campagnes du XIe au XIVe siècle”, pp. 93-124. — (“La terre et les hommes”, pp. 93-106. — “La répartition des cultures», pp. 106-108. — “Chemins et parcelles”, pp. 108-110. — “Seigneurs et paysans”, pp. 110-114. — “La condition des paysans”, pp. 114-118. — “L'économie seigneuriale: les droits sur la terre et les hommes”, pp. 118-123. — “La justice”, p. 123. — “Le commerce et son influence sur les campagnes”, pp. 123-124).
  • Frédéric Beaudoin et Michel Martin, “La ville d'Étampes, de l'expansion à la stagnation”, pp. 124-166. — (“La structure de la ville”, pp. 124-131. — (“Le roi à Étampes”, pp. 131-135. — “Le Palais du Séjour: ce que nous apprennent les fouilles”, pp. pp. 135-141. — “De l'archéologie à l'histoire”, pp. 141-142. — “Les fonctionnaires du roi”, pp. 142-144. — “Le temps de l'apanage”, pp. 144-145. — “La communauté urbaine”, pp. 145-147. — “Les gens de métier”, pp. 147-149. — “Les échanges”, pp. 149-152. — Richard Prot, “Des monnaies médiévales à Étampes”, pp. 152-154. — “Le poids de l'Église”, pp. 155-161. — “Les nobles”, pp. 161-162. — “La communauté juive: de la discrimination à l'expulsion”, pp. 163-164. — “Les institutions charitables”, pp. 164-166).
  • Anonyme, “Conclusions”, pp. 167-168.
  • Anonyme, “Tableaux chronologiques”, pp. 197-200.
  • Frédéric Beaudoin et Michel Martin, “Glossaire”, pp. 201-204: Accensement, alleu, arpent, Austrasie, banal, biface, borne milliaire, Burgondie, cabane d'artisanat, calcicole, callune, carbone 14, cartulaire, castellum, castrum, cens, Cerny, champart, chantre, chasséen, cheville osseuse, ciergier, colon, coquemar, corvée, coutume, curtis, datation calibrée, décimateur, déguerpissement, dîmes novales, droit de chasse à une bête, droit de cité complet, granfe dîmeresse ou dîmière, dinandier, échevin, engobe, ételenage, faide, falun, fanum, finage, gaste ou gâtine, guéret, Hallstatt, hipposandale, hobereau, homme de corps, hôtes ou colons, hostise ou hôtise, hypogée, imbrex, justice, larris ou laris, latrines, limes, lithique, mainmorte, mégalithe, mégissier, méreau, métapode, minage, muid, Neustrie, onomastique, oppidum, ost, pagus, palynologie, Pâques (style de), pars urbana, pénitence publique, peson, pilum, polissoir, portus, pouillé, prébende, remanié, rogations, setier, sigillée, taille, tegula, Tène (La), tenancier, tenure, torque, transsubstantiation, varenne, terrier, vicus, villa.
  • “Bibliographie”, pp. 205-208.
  • “Liste des abréviations”, p. 209.
  • “Tables des matières”, pp. 211-214.

CAHIERS

Cahier n°1 (1998)

  • À la découverte de Notre-Dame-du-Fort (29 cm sur 20,5, 40 pages, 42 schémas et photographies dont 2 en couleur, illustrations, couverture illustrée).
  • Anonyme, “Présentation” et “Plan de l'église Notre-Dame (d’après Léon Marquis)”, Cahier d'Étampes-Histoire 1 (1998) 3-4.
  • Françoise Hébert-Roux, “Les cultes fondateurs», pp. 6-9 (5 illustrations).
  • Jean-Pierre Durand, “Une architecture originale», pp. 10-14 (7 illustrations).
  • Claudette Bodin et Marie-José Magot, «Le portail royal», pp. 15-24 (12 illustrations).
  • Claudette Bodin et Marie-José Magot, «Le portail occidental», pp. 25-26 (3 illustrations).
  • Jacques Gélis, “Les peintures murales», pp. 27-29 (3 illustrations).
  • Xavier EUSTACHE, «La restauration du bel orgue du XVIe siècle», pp. 30-34 (4 illustrations).
  • Jacques Gélis, “Les vitraux», pp. 35-38 (5 illustrations).
  • Anonyme, «Pour en savoir plus» [bibliographie, 19 titres] & «Nos publications» [4 titres], pp. 39 & 40.

Cahier n°2 (1999)

  • Des plantes et des hommes (29 cm sur 20,5, 60 p., 47 fac-similés et photographies dont 2 en couleur, couverture illustrée).
  • Jacques Gélis, “Éditorial», p. 3.
  • Raymonde Autier, “La culture du cresson à Méréville», pp. 4-10 (4 illustrations).
  • Françoise Hébert-Roux, “Le safran du Gâtinais hier et aujourd’hui», pp. 11-20 (12 illustrations).
  • Jocelyne Douchin, “La plante dangereuse: l’absinthe», pp. 21-22 (3 illustrations).
  • Christian Carenton, “La plante industrielle: la betterave sucrière», pp. 23-25 (3 illustrations).
  • Claudette BAUDIN, «La Société d’Horticulture d’Étampes», pp. 26-35 (4 illustrations).
  • Jacques Gélis, “Saint Fiacre, patrons des jardiniers et des maraîchers», pp. 36-37 (1 illustration).
  • Jacques Gélis, “Saint Vincent, patrons des vignerons», pp. 38-39 (1 illustration).
  • Marie-José Magot, “Le lieu: Conservatoire national des plantes à parfum, médecinales, aromatiques et industrielle de Milly», p. 40.
  • Bernard PAILLASSON, «Les pêches Rose-Chéri» [recette], p. 40 (1 illustration).
  • Jacques Gélis (éd.), “Le document: ‘Au marché d’Étampes’» [réédition illustrée d’un texte paru dans l’Annuaire-Almanach de la ville et de l’arrondissement d’Étampes de 1899, pp. 2-10)], pp. 41-47 (7 illustrations).
  • Jacques Gélis, “Les vitraux de Notre-Dame» [liste des souscripteurs pour leur restauration], p. 48 (1 illustration).
  • Anonyme, “Hôpital, silence!», p. 48 (2 illustrations).
  • Jacques Gélis, [Recension de:] « Etampes, un canton entre Beauce et Hurepoix, sous la direction de Julia Fritsch et Dominique Hervier, Cahiers du Patrimoine 56, Éditions du Patrimoine, 314 p.; Paris, 1999. 290 francs», p. 50 (1 illustration).
  • Raymonde Autier, ”[Recension de:] «Aux Jardins de Méréville, promenade à la belle époque, par François d'Ormesson et Pierre Wittmer, Éditions du Labyrinthe, juin 199», p. 51 (1 illustration).
  • Jocelyne Douchin, [Recension de:] «Il était une fois… Morigny-Champigny, Commune de Morigny-Champigny, 94 p., Éditions Maury, Malesherbes, 1999. 120 francs», p. 52 (1 illustration).
  • Françoise Hébert-Roux, [Recension de:] «La République confisquée? 1848 en Essonne, Colloque de Crosne, 21-22 novembre 1998, Comité de Recherches Historiques sur les Révolutions », p. 53 (1 illustration).
  • Jacques Gélis, [Recension de:] «L’Essonne au milieu du XIXe siècle ; 1848 en Essonne; fascule 1, Enfances, 196 p.», p. 54 (1 illustration).
  • Anonyme, “Nos amis nous font savoir” (Les Amis du Château Royal d’Étampes, Les Amis du Château de Dourdan et de son Musée, Archives départementales, ouvrages reçus (12)] & «Vie de l’Association», pp. 55-56 & 57-60.

Cahier n°3 (2000)

  • Étampes et ses quartiers. Saint-Pierre (1) (21 cm sur 29,6; 52 pages; 61 plans, figures, tableaux, fac-similés et photographies dont 9 en couleur; couverture illustrée)
  • Jacques Gélis, “Éditorial”, Cahier d'Étampes-Histoire 3 (2000) 3.
  • Chantal Minet, “Le quartier Saint-Pierre à Étampes: un quartier abîmé”, Cahier d'Étampes-Histoire 3 (2000) 4-9.
  • Michel Martin, “Saint-Pierre du Néolithique au XVe siècle”, Cahier d'Étampes-Histoire 3 (2000) 10-13.
  • Jacques Gélis, “Le faubourg Saint-Pierre du XVIe au XVIIIe siècle”, Cahier d'Étampes-Histoire 3 (2000) 14-19.
  • Chantal Minet, “Aspect démographique de la paroisse Saint-Pierre d’Étampes sous l’Ancien Régime”, Cahier d'Étampes-Histoire 3 (2000) 20-25.
  • Jacques Gélis, “Les lieux de culte de Saint-Pierre”, Cahier d'Étampes-Histoire 3 (2000) 30-40.
  • Frédéric Beaudoin et Michel Martin, “Quelques sceaux et un peu d’histoire”, Cahier d'Étampes-Histoire 3 (2000) 41-46.
  • Jocelyne Douchin, “La Porte Bressault. Plaidoyer pour une belle oubliée”, Cahier d'Étampes-Histoire 3 (2000) 47-48.
  • Jean-Pierre Durand, [Recension de:] “Artisanat, industrialisation, désindustrialisation en Ile-de-France (colloque de Meaux, 4-5 décembre 1999). Paris et Ile-de-France, Mémoires, tome 51, 463 p., Paris, 2000 (250F)””, Cahier d'Étampes-Histoire 3 (2000) 49.
  • Françoise Hébert-Roux, [Recension de:] “L’Essonne au milieu du XIXe siècle; 1848 en Essonne; fascicule 3, Naissances d’une démocratie électorale, 354 p.; fascicule 4, Républiques et vie politique, 288 p.; publication du comité de recherches historiques sur les révolutions en Essonne, Malesherbes, 2000; chaque volume 120 F.”, Cahier d'Étampes-Histoire 3 (2000) 50-51.

Cahier n°4 (2001)

  • Étampes et ses quartiers. Saint-Pierre (2) (21 cm sur 29,6, 52 p., 58 plans, figures, tableaux, fac-similés et photographies dont 10 en couleur, couverture illustrée)
  • Jacques Gélis, “Étampes, le quartier Saint-Pierre: un château et ses seigneurs», pp. 2-3.
  • Christian Carenton, “La seigneurie du Bourgneuf», pp. 4-9 (7 illustrations).
  • Jacques Gélis, “Le château au temps des Valory», pp. 10-15 (7 illustrations).
  • Jacques Gélis, “Un grand commis du roi: Guy-Louis-Henry de Valory», pp. 16-23 (7 illustrations).
  • Jacques Gélis, “La vie au Bourgneuf», p. 24-31 (15 illustrations)
  • Jacques Gélis, “Les difficultés de la seigneurie avant la Révolution», pp. 32-33 (1 illustration).
  • François JOUSSET, «La pierre tombale du marquis de Valory», pp. 34-35 (1 illustration).
  • Chantal MINET, «La fête Saint-Pierre. Un entretien avec Guy Péluard, dernier président du comité», pp. 36-39 (7 illustrations).
  • Françoise Hébert-Roux (éd.), “Les suites de juin 1848 à Étampes. Une lettre au procureur de la République», pp. 40-42 (1 illustration).
  • Jocelyne Douchin, “La Pergola de la Douce France. Une richesse méconnue du patrimoine étampois», pp. 43-44 (5 illustrations).
  • Michel Martin et Dominique Bassière, «Les sobriquets locaux entre 1050 et 1500», pp. 45-47.
  • Jacques Gélis, ”[Recension de:] «Marcoussis, Essonne, Textes de Brigitte Blanc, photographies de Philippe Ayrault, Drac Île-de-France, 48 p., Paris, 2000. Le Château de Montlhéry. L’enceinte urbaine, l’hôtel-Dieu, la prison de la prévôté», Textes de Brigitte Blanc et Jean-Christophe Guillon, photographies de Philippe Ayrault, Drac Île-de-France, 40 p., Paris, 2001, Éditions du patrimoine, coll. ‘Itinéraires du patrimoine’», p. 49 (1 illustration).
  • Jacques Gélis, ”[Recension de:] «Michelle Pluquet, Annick Lalucq, Les Dames de Saint-Eutrope; histoire du monastère de l’Annonciade de Saint-Germain-lès-Arpajon, impr. Maury, Malesherbes, 2001, 472 p. ill.», pp. 49-51 (1 illustration).
  • Jacques Gélis, ”[Recension de:] «Pierre Bonnet, Bernard Duclos et Frédéric Gâtineau, Étampes, chronique d’un siècle, collection ‘Mémoire en images’, éditions Alan Sutton, Joué-lès-Tours, 2001», p. 51 (1 illustration).

Cahier n°5 (2003)

  • Des grands Étampois méconnus. Louis Moreau. Nathan ben Meschullam. Le chanoine Desforges. Le gisement à vertébrés fossiles de Vayres-sur-Essonne (21 cm sur 29,6, 52 p., 65 plans, figures, tableaux, fac-similés et photographies dont 10 en couleur, couverture illustrée).
  • Jacques Gélis, “Des grands étampois méconnus», pp. 2-3.
  • Philippe Oulmont, “Louis Moreau, Un inspecteur primaire dans la résistance étampoise», pp. 4-13 (7 illustrations).
  • Bernard Gineste, “Nathan ben Meschullam et les rabbins étampois du XIIe siècle», pp. 14-24 (2 illustrations). [N.B.: remplacez, page 18, ligne 16, “publié” par “analysé”, et, dans la note 16, “réédité” en “édité”; corrigez, p. 19, ligne 11, “le légendaire dit” par “il est dit”; remplacez, à l’avant dernière ligne, “de l’étude sur” par “du”; page 20, dans l’encadré “Généalogie…”, ligne 3, supprimez “Nathan” avant “de Melun”.]
  • Jacques Gélis, “Voler ou convoler? L’étonnante destinée du chanoine Desforges», pp. 25-45 (15 illustrations).
  • Jean-Paul Baut, Didier Merle, Claire Sagne et Sophie Hervet, «Le gisement à vertébrés fossiles de Vayres-sur-Essonne: une découverte importante pour l’histoire de la mer stampienne», pp. 46-65 (33 tableaux, cartes et illustrations).
  • Jacques Gélis, “Chronique campanaire. Les cloches de l’église de Lardy», pp. 66-70 (2 illustrations).
  • Cécile RIVIÈRE et Sylvain DUCHÊNE, «Deux nouvelles acquisitions au musée municipal d’Étampes» [Louise
  • François DEGOMMIER, «Contrat de mariage et inventaire après décès d’un fermier de la vallée de la Juine (fin XVIIIe-début XIXe siècle)», pp. 72-75 (1 illustration).
  • Raymonde Autier, ” [Recension de:] «Jean-Joseph de Laborde, banquier de Louis XV, mécène des Lumières, par François d’Ormesson et Jean-Pierre Thomas; Paris, Perrin, 2002, 357 p.», p. 76.
  • Jacques Gélis, ” [Recension de:] «Essonne, an 2000; regards croisés… Publication de l’IUFM de l’académie de Versailles (AFEC), Pithiviers, 2002, 127 p.», pp. 76-77.
  • Michel Martin, [Recension de:] «Boissy-le-Sec, une commune entre Beauce et Hurepoix, par Jean-Pierre Dobler, Millau, Écomar, 2002, 219 p.», pp. 77-78.
  • Jacques Gélis, et Michel Martin, [Recension de:] «Le Patrimoine des communes de l’Essonne, coll. ‘Le Patrimoine des communes de France’ Paris, Flohic Éditions, 2 tomes, 2002, 1053 pages», pp. 78-80.

Cahier n°6 (2004)

  • Peintres d’Étampes. Louise Abbéma. Édouard Béliard. Narcisse Berchère (21 cm sur 29,6, 88 p., 67 illustrations dont 47 photographies couleurs, 15 en noir et blanc, 3 fac-similés et2 plans, couverture illustrée)
  • Sommaire, p. 1.
  • Éditorial
  • Jacques Gélis, “Histoire et peinture», pp. 2-3.
  • Sylvie BARTA-CAMUS & Cécile RIVIÈRE, «Louise Abbéma, une femme peintre, 1853-1927», pp. 4-13 (12 illustrations).
  • Jean-Pierre Durand, “Sur les traces d’Édouard Béliard, peintre et homme politique, 1832-1912», pp. 14-30 (13 illustrations).
  • Cécile RIVIÈRE, «Narcisse Berchère et Gustave Moreau, quarante ans d’amitié», pp. 31-39 (2 illustrations).
  • Sylvain DUCHÊNE, «Un peintre à la campagne: les séjours de Gustave Moreau à Étampes», p. 40-48 (12 illustrations)
  • Jacques Gélis, “Un patrimoine symbolique: La girouette de l’Hôtel de Ville», pp. 49-52 (3 illustrations).
  • Anonyme, [présentation de la nouvelle rubrique] «Thèses», p. 53
  • Bernard Gineste, “Le Jugement dernier de l’église Saint-Basile d’Étampes, pp. 54-66 (18 illustrations). [Errata: p. 56, n°10, supprimer «conservée où?», p. 62: intervertir les titres des deux dessins (dont le deuxième est de plus inversé de droite à gauche); p. 62, § 2, l. l. 4, remplacer «et un autre corps» par «tandis qu’un autre corps est»; p. 63, l. 24, «ordinaires» et non «ordinaire»; p. 72, n. 4: «celui qu’atteste» et non «celui qui atteste»; p. 74, § 4, l. 2: supprimez «quart-»; p. 74, n. 9 : ajouter: «p. 17»; p. 76, § 2, l. 5: «parfois» et non «plutôt».]
  • Michel Martin, “La localisation de la bataille de 604 entre Thierry et Landry», pp. 67-70 (2 plans).
  • Anonyme, [présentation de la nouvelle rubrique] «Débats», p. 71.
  • Bernard Gineste, “Les Vieilles Étampes, Champdoux, les Terres Octaves, trois énigmes toponymiques», pp. 72-81 (3 illustrations). [Erratum: p. 73, §3, l. 1: «conclut» et non «conclue».]
  • Michel Martin, “La réponse de Michel Martin» [à l’article qui précède], pp. 82-84.
  • Michel Martin, “Première page du censier Foresta de 1511, conservé aux archives départementales», pp. 85-86 (1 illustration).
  • Jean-Pierre Durand, [recension de:] “Étampes en lieux et places, par Frédéric Gatineau, Étampes, Association ‘A travers champs’, 2003, 150 p.», p. 87.
  • Alain Devanlay, “Hôtel de ville et Institutions municipales, 1150-1850, par Clément Wingler, Étampes, Archives municipales, 2002, 40 p.», pp. 87-88.

Cahier n°7 (2005)

  • Église et Société dans le Pays d’Étampes (21 cm sur 29,6, 126 p., 80 documents figurés et tableaux, couverture illustrée couleur).
  • Sommaire, p. 1.
  • Éditorial
  • Jacques Gélis, “Église et Société », pp. 2-3.
  • Jacques Gélis, “Religieux et religieuses à Étampes aux XVIIe et XVIIIe siècles», pp. 4-24 (7 illustrations).
  • Françoise Hébert-Roux, “Le collège des Barnabites et l’instruction des jeunes garçons à Étampes aux XVIIe et XVIIIe siècles», pp. 25-41 (7 documents).
  • Michel Martin, “La propriété foncière religieuse autour d’Étampes de 1250 au début du XVIIIe siècle», pp. 42-47 (10 documents figurés et tableau).
  • Alain Devanlay, “Le domaine du Chapitre de la cathédrale Sainte-Croix d’Orléans dans l’Étampois (IXe siècle-XVIIIe siècle)», pp. 58-71 (6 documents figurés).
  • François DEGOMMIER, «La Séparation de l’Église et de l’État à Étampes», pp. 72-90 (8 documents figurés).
  • Françoise Hébert-Roux, “La tradition des Rosières à Étampes et Dourdan», pp. 91-101 (13 documents figurés et tableaux)
  • Jacques Gélis, “L’orgue de Saint-Basile», pp. 102-104 (1 illustration).
  • Jacques Gélis, “Un saint des entrailles: le saint Mammès de l’église de Boissy-la-Rivière», pp. 105-108 (1 illustration).
  • Cécile RIVIÈRE, « Pergola de la Douce France», pp. 109-118 (20 illustrations).
  • Bernard Gineste, “Darnatal, Bézegon, Montanchaux et Vauloyer», pp. 119-122.
  • Xavier PEIXOTO (de l’INRAP), «Les fouilles de l’ancien hôpital d’Étampes», pp. 123-124 (1 illustration)
  • Christian Carenton, “L’industrialisation en Essonne, XVIIIe-XIXe siècle. Guide de recherche. Inventaire des sources. Collectif, dir. Serge Bianchi, Philippe Oulmont et Jean-Pierre Williot. Comité de recherches historiques sur les révolutions en Essonne, 2004, 416 p.», p. 125.
  • Michel Martin, [recension de:] “Carte archéologique de la Gaule, 91 Essonne par François Naudet et alii, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Paris, 2004, 298 p.», pp. 125-126 [N.B: Ce compte-rendu est fort incisif, ce qui ne laisse pas d’être rafraîchissant, concernant un ouvrage édité par une institution aussi prestigieuse que l’Académie des Inscriptions.].

Cahier n°8 (2007)

  • Être maire à Étampes (1800-1914). Les nouveaux nés abandonnés à l’hospice d’Étampes (1813-1844). A Saint-Matin: L’imprimerie La Semeuse. Grands ensembles d’habitation à Étampes. Les seigneurs de Bois-Herpin. Le Jugement dernier de Saint-Basile. Les cheminots d’Étampes en 1906. Anniversaire du couronnement et de la bataille d’Austerlitz à Étampes en 1912. Restauration d’une paire de cariatides d’Élias Robert. Au Musée d’Étampes, nouvelles acquisitions. Découverte d’une nécropole à Morigny (21 cm sur 29,6, 96 p., nombreux documents et illustrations).
  • Jacques Gélis, “Éditorial», p. 1
  • Jean-Pierre Durand, “Être maire à Étampes (1813-1844)» [4 documents et 11 photographies], pp. 2-21.
  • Jocelyne Douchin et Jacques Gélis, «Les nouveaux-nés abandonnés à l’hospice d’Étampes» [10 documents], pp. 22-35.
  • Christian Carenton, “La disparition d’un site industriel à Saint-Martin: l’imprimerie La Semeuse» [12 documents], pp. 36-46.
  • Cécile RIVIÈRE et Françoise Hébert-Roux, ”, «Cinq grands ensembles d’habitation à Étampes» [8 photographies], pp. 47-54.
  • Alain Devanlay, “Les Seigneurs de Bois-Herpin» [3 photographies], pp. 55-59.
  • Nicole THIERRY, «Le Jugement dernier de l’église Saint-Basile d’Étampes» [18 photographies et schémas; contribution intéressante au débat ouvert trois ans auparavant par Bernard Gineste dans la même revue; avec une préface de Jacques GÉLIS p. 61], pp. 61-76. [Dont une recension en ligne: Bernard GINESTE, «Une nouvelle étude sur le Tympan de Saint-Basile» in Corpus Étampois, http://www.corpusetampois.com/che-21-gineste2007recension01.html, 2007.]
  • Mickaël HUGUET, «Les cheminots d’Étampes en 1906. Portrait d’un groupe social» [4 documents], pp. 77-80.
  • Françoise Hébert-Roux, “Célébration de l’anniversaire du Couronnement et de la bataille d’Austerlitz, le 6 décembre 1812 à Étampes» [1 document], pp. 81-83.
  • Cécile RIVIÈRE & Virginie DESCHAMPS, « La restauration d’une paire de cariatides d’Élias Robert» [4 photographies], pp. 84-87.
  • Sylvain DUCHÊNE, «Nouvelles acquisitions du Musée d’Étampes: un nouveau tableau de Narcisse Berchère, La vieille enseigne du Sapeur-Pompier, deux pièces d’orfèvrerie étampoise» [4 photographies], pp. 88-92.
  • Pierre OUZOULIAS, « Découverte d’une nouvelle nécropole à Morigny» [1 photographie], pp. 93-94.
  • Michel Martin, [Recension de:], “Les enfants des limbes. Morts-nés et parents dans l’Europe chrétienne, Jacques Gélis, Paris, udibert, 2006, 396 p.», p. 95.
  • Alain Devanlay [Recensionde:] “Henri Ier, Charte en faveur de Notre-Dame d’Étampes (1046)», Bernard Gineste, Corpus Étampois, www.corpusetampois.com/cls-11-henri1notredame1046.html, 2006, 32 p.», p. 96 [recension très bienveillante].
  • Anonyme, Mention de plusieurs articles d’intérêt étampois dans les Bulletins de la Société historique de Dourdan et du Hurepoix 49 (2005), 51 (2006) et 52 (2006).

Cahier n°9 (2008)

  • Étampes et des quartiers. Saint-Martin (1) (21 cm sur 29,6, 56 p., 47 documents figurés dont 1 photographie couleur).
  • Jacques Gélis, “Éditorial», p. 1.
  • Claude Robinot, “Saint-Martin d’Étampes, géohistoire d’un quartier» [3 photographies], pp. 2-5.
  • Jacques Gélis, “Saint Martin, un saint populaire», pp. 6-8 [1 photographie].
  • Jean-Pierre Durand, “L’église Saint-Martin: une histoire mouvementée» [16 photographies], pp. 9-21.
  • Michel Martin, “La population de Saint-Martin des origines à la Révolution» [4 photographies dont 2 de plans, 2 graphiques, 14 tableaux], pp. 22-39.
  • Claude BOSC, «Étampes / Saint-Louis du Sénégal: le rêve avorté de trois motocyclistes étampois (1934)» [6 photographies], pp. 41-44.
  • Christian Carenton, “Statuts de la maison des vieillards ou “asile Baugin”, 1834» [1 fac- * Steve GLISONI, «Découvertes à Étampes, rue de la République (2007)» [3 photographies], pp. 49-52.
  • Jacques Gélis, “Les décors peints de l’Hôtel Saint-Yon» [10 photographies couleur], pp. 53-56 et 4e de couverture.

Cahier n°10 (2009)

  • Étampes et des quartiers. Saint-Martin (2) (21 cm sur 29,6, 71 p., 59 documents figurés dont 2 photographies couleur).
  • Jacques Gélis, “Éditorial», p.1.
  • Michel Martin, “La terre et les paysans» [4 photographies, 8 graphiques et tableaux], pp. 2-15.
  • Michel Martin, “Artisans et commerçants de l’Ancien Régime à la Restauration» [2 photographies, 3 tableaux], pp. 16-20.
  • Michel Martin, “Saint-Martin de l’Ancien Régime à la Restauration» [4 photographies, 7 graphiques et tableaux], pp. 21-29.
  • Michel Martin, “Délinquance, criminalité et faits divers à Saint-Martin (fin XVIIe-fin XVIIIe siècle)», pp. 30-32.
  • Bernard Gineste, “Un nouveau plan d’Étampes. L’assiette des dîmes des religieuses de Maubuisson au XVIIe siècle» [5 photographies dont une en double page], pp. 33-42.
  • Bernard Gineste, “Thibaud d’Étampes» [6 photographies], pp. 43-56.
  • Martine BOURGEOIS, Christian Carenton et Marie-José Magot, «Le Petit-Saint-Mars, un quartier à part entière?» [9 photographies], pp. 59-64.
  • Christian Carenton, Françoise Hébert-Roux et Marie-José Magot, «Laloyau, une entreprise familiale emblématique du quartier Saint-Martin» [17 photographies], pp. 65-70.
  • Anonyme, Compte-rendu de: Culmont, Philippe, sous la direction de, Aventures industrielles en Essonne, Fontenay-le-Vicomte, 2008», p. 71.

Cahier n°11 (2013)

  • Fêtes à Étampes (15,5 cm sur 24, 71 p., 59 documents figurés dont 2 photographies couleur). [Dont un compte-rendu dans le BHASE n°1 de juin 2013, pp. 164-167.]
  • Jacques Gélis, “Éditorial», p.3.
  • Françoise Hébert-Roux et Marie-José Magot, «La célébration des fêtes nationales à Étampes, de la monarchie à la république», pp. 4-25 [20 illustrations, dont 2 empruntées sans indication de source au Corpus Étampois].
  • Bernard Gineste, “Histoire du papier à Étampes, des origines au milieu du XVIe siècle. Étude des filigranes conservés (1394-1561)”, pp. 26-49 [35 illustrations toutes originales]. [On trouvera un correctif à cet article dans le BHASE n°1 de juin 2013, p. 166].
  • Pauline MALATERRE (stagiaire au Musée intercommunal), «Conservation préventive. Reconditionnement d’un fonds archéologique», pp. 50-54.
  • Jacques Gélis, “et Paulette LAWRENCE (responsable scientifique de ces fouilles qui a relu le texte), «Les fouilles de la nécropole de Morigny», pp. 55-58.
  • Jean-Pierre Durand, “Recherche de documents. 1914-1918 au Pays d’Étampes. Quels souvenirs dans vos greniers?», pp. 59-60.

"Numéro spécial" (2014)

  • Le Pays d’Étampes et la Grande Guerre (21 cm sur 29,6, 48 p., 85 documents figurés en couleur, dont 10 seulement avaient déjà été mis en ligne par le Corpus Étampois)
  • Aucun article n’est signé, parce qu’ils reprennent des textes de panneaux élaborés collectivement.
  • “Introduction», pp. 3-8 [22 documents figurés].
  • “1. D’une guerre l’autre (1870-1914)», pp. 9-12 [5 documents figurés].
  • “2. 1914, De la guerre rêvée à la guerre vécue», pp. 13-16 [4 documents figurés].
  • “3. Les Étampois au combat (1915-1918)», pp. 17-23 [11 documents figurés].
  • “4. L’arrière participe à l’effort de guerre», pp. 24-29 [11 documents figurés].
  • “5. La vie quotidienne à Étampes pendant la guerre», pp .30-37 [13 documents figurés].
  • “6. 1918. L’année décisive», pp. 38-42 [6 documents figurés].
  • “7. Bilan et mémoire d’un conflit», pp. 43-48 [10 documents figurés].

Cahier n°12 (2015)

  • Témoins étampois de la Grande Guerre (21 cm sur 29,6, 64 p.; 46 documents figurés en couleur)..
  • Jean-Pierre Durand, “La parole est aux témoins!», pp.4-5 [1 photographie].
  • Jean-Pierre Durand, “Étampes (1914-1918), le quotidien de la guerre», pp. 6-14 [9 documents figurés, dont 3 empruntées au Corpus Étampois].
  • Jacques Gélis, “Le carnet de poilu: une source précieuse pour l’histoire des combattants» [Le carnet de Louis Guittard], pp. 15-33 [9 illustrations dont 2 images empruntées à des sites internet; cet article intègre une saisie intégrale du carnet en question, pp. 22-32, saisie de Gélis et Métivier].
  • Raymonde Autier, “Marguerite Van Loo, une femme d’Étampes dans la guerre», pp. 36-42 [6 photographies; cet article intègre une transcription intégrale du Testament de Georges Van Loo, pp. 41-42].
  • Jean-Pierre Durand, ” et Bernard MÉTIVIER, «Lucien Renard, témoin de l’Arrière-Front», pp. 43-48 [1 page et demie de texte, 12 photographies dont la 1re reprend la photographie de couverture, essentiellement tirées de la collection Renard, et malheureusement non localisées].
  • Françoise Hébert-Roux, “Le journal de guerre de Charles Rabourdin», pp. 49-64 [2 pages de texte; cet article intègre une saisie intégrale du carnet en question, 12 pages et demie de transcription; 4 photographies].

Cahier n°13 (2016)

  • À la découverte des campagnes étampoises (21 cm sur 29,6, 56 p., 63 documents figurés en couleur).
  • “Carnets de guerre inédits du Comte de Saint-Périer (1914-1916)» [Réclame pour une souscription, l’ouvrage saisi par Bernard Métivier et annoté par Jacky Gélis étant annoncé en édition papier par Étampes-Histoire pour décembre 2016], p. 2.
  • Jean-Pierre Durand, ”[Éditorial], p. 5 [L’auteur annonce de nouveaux rédacteurs, qui paraissent être Mme Évelyne Lejour et M. Bernard Gandon, et de nouvelles pistes de recherches, qui paraissent être les recensements mis en ligne par les Archives départementales de l’Essonne depuis 2011, et que tout le monde utilise déjà depuis longtemps].
  • Jean-Pierre Durand, “À la découverte des campagnes étampoises: le recensement de 1836», pp. 6-14 [6 documents figurés, dont 3 empruntés à Internet et deux déparés par les filigranes disgracieux du site des archives départementales].
  • Jacques Gélis, ““Il y avait dans la mare un enfant noyé…” Un infanticide à Mespuits en 1724», pp. 15-21 [5 clichés dont 2 flous].
  • Évelyne LEJOUR, «Hippolyte Carnot, la défense d’un héritage républicain (182-1888)», pp. 22-25 [6 photographies].
  • Françoise Hébert-Roux, “La maison d’arrêt d’Étampes: une prison modèle au XIXe siècle?», pp. 26-38 [15 photographies dont deux ou trois provenant d’internet et les autres visiblement prises aux Archives départementales de l’Essonne dans de très mauvaises conditions, floues et mal contrastées, surtout celle qui occupent des pleines pages en couleur].
  • Raymonde Autier, “Blaise Cendrars, Méréville et la guerre de 1914-1918», pp. 39-51 [11 photographies].
  • Jacques Gélis, “Une histoire longtemps occultée: les conséquences des bombardements alliés pendant la seconde guerre mondiale» (généralités introduisant le bref témoignage qui suit), p. 52.
  • Bernard GANDON, «Le bombardement du quartier Saint-Gilles en juin 1944. Témoignage», p. 53 [une demi-page].
  • Gaston PINGUENET, «Clichés», pp. 54-56. (15 petits clichés non commentés).

Cahier n°14 (2017)

  • La collégiale Notre-Dame, nouvelles clés de lecture. Découverte: les peintures murales de Pierre Rabourdin (21 cm sur 29,6, 64 p., 71 documents figurés en couleur).
  • Jean-Pierre Durand, ” [Éditorial], p. 5.
  • Élise BAILLEUL, «Notre-Dame d’Étampes, une collégiale “royale”?», pp. 4-16 [18 documents figurés].
  • Jean-Pierre Durand, “Un village entre Beauce et Gâtinais: Brouy au XIXe siècle», pp. 15-21 [2 clichés, dont une magnifique vue aérienne de 2006 due à Michel De Pooter, 1 carte, 3 graphiques]
  • Anne-Marie FIRON, «Une industrie à la campagne: le travail de la laine et son évolution dans le Sud-Essonne au XIXe siècle», pp. 26-37 [7 photographies, 1 graphique].
  • Raymonde Autier, “Les ailes brisées. Les pilotes de chasse d’Étampes-Mondésir face à la guerre (1936-1940)», pp. 39-49 [18 photographies; avec une liste détaillée des souces consultée].
  • Jean-Pierre Durand, “Mémoire de Jean-François Baron de La Herse sur la suppression des jachères (1787)», pp. 50-56 [2 clichés, dont une magnifique vue aérienne de 2006 due à Michel De Pooter, 1 carte, 3 graphiques].
  • Françoise Hébert-Roux, Jacques Gélis et Jean-Pierre Durand, “Une découverte: les peintures murales de Pierre Rabourdin» [18 photographies], pp. 52.

Cahier n°15 (2018)

  • Suzanne Vayne, une femme à la mairie d’Étampes (1945-1965). Quel devenir pour le patrimoine étampois? (21 cm sur 29,6, 51 p., 43 illustrations et graphiques en couleur).
  • Anonyme, “Droit de réponse», p. 2.
  • Jean-Pierre Durand, “Éditorial», p. 3.
  • Jean-Pierre Durand, “Suzanne Vayne, une femme à la mairie d’Étampes (1945-1965)», pp. 4-15 [15 clichés couleur]
  • Christian Carenton, “La seigneurie et les seigneurs de Saint-Cyr-la-Rivière (XIe-XVIIIe siècle)», pp. 16-28 [10 clichés, 6 tableaux].
  • Jacques Gélis, “Étienne Geoffroy-Saint-Hilaire et “la fille bi-corps de Prunay-sous-Ablis” (1838)», pp. 29-37 [18 photographies; avec une liste détaillée des souces consultée].
  • Jacques Gélis, “L’interdiction d’un culte populaire à Morigny en 1846», pp. 38-41 [3 photographies, la deuxième malheureusement illisible].
  • Anonyme, “Quel devenir pour le patrimoine étampois», pp. 42-44 [3 photographies].
  • Jacques Gélis, “Le vitrail dit de Jehan Hüe, église Notre-Dame du Fort à Étampes», pp. 45-51 [2 photographies].

Cahier n°16 (2019)

  • Éditorial
  • Claude Robinot, “Les chevaliers de la Légion d'honneur à Étampes.
  • Claude Robinot, “D'une guerre à l'autre, Henri Manhes un héros oublié (1889-1959).
  • Christian Carenton, “Les anciens chemins de fer d'intérêt local du Sud-Essonne.
  • Raymonde Autier, “La “Montagne coupée” de Méréville. L'espace transformé par la volonté d'un seigneur.
  • Raymonde Autier, “L'arrêt de 1755 - Raymonde Autier.
  • Jean-Pierre Durand et Jean-Louis Latterner, “Il faut sauver la Pergola de la Douce France”,
  • Compte-rendu de l'assemblée générale du 29 mars 2019.

Cahier n°17 (2020)

  • La “Retirada” et l'accueil des républicains espagnols dans la région d'Étampes et Dourdan (hiver-printemps 1939)

Bibliodactyographie

hn/etampes.histoire.txt · Dernière modification: 2022/07/08 15:03 de bg