Corpus Essonnien

Histoire et patrimoine du département de l'Essonne

Outils pour utilisateurs

Outils du site


grigny

Grigny

Histoire

Patrimoine

Topographie

Hameaux

Cartographie

  • IGN (Institut géographique national), Évry-Corbeil-Essonnes. Partie de la feuille au 1:50.000 de Corbeil-Essonnes. 4e édition (1 feuille en couleur, 67 cm sur 99, échelle 1:25.000, projection conique conforme de Lambert, relief représenté par courbes de niveau, points cotés et estompage, E 2°20'16“- E 2°31'4”, N 48°46'51“- N 48°36'3”), Paris, IGN (“Série bleue”), 1981.
  • Cette carte concerne en Essonne les communes de Brunoy, Corbeil-Essonnes, Courcouronnes, Crosne, Évry, Grigny, Montgeron, Paray-Vieille-Poste, Ris-Orangis, Savigny-sur-Orge, Viry-Châtillon et Yerres ainsi que la forêt domaniale du Bois de la Grange; et dans le Val-de-Marne les communes de Boissy-Saint-Léger, Bonneuil-sur-Marne, Chevilly-Larue, Choisy-le-Roi, L'Haÿ-les-Roses, Limeil-Brevannes, Valenton, Villeneuve-Saint-Georges, plus la forêt domaniale de Sénart et l'aéroport d'Orly.
  • Réimpression en 1987.
  • IGN (Institut géographique national), Évry-Corbeil-Essonnes. Partie de la feuille au 1:50.000 de Corbeil-Essonnes. 6e édition (1 feuille en couleur, 67 cm sur 99, échelle 1:25.000, projection conique conforme de Lambert, relief représenté par courbes de niveau, points cotés et estompage, E 2°20'16“- E 2°31'4”, N 48°46'51“- N 48°36'3”), Paris, IGN (“Série bleue”), 1990.
  • Cette carte concerne en Essonne les communes de Brunoy, Corbeil-Essonnes, Courcouronnes, Crosne, Évry, Grigny, Montgeron, Paray-Vieille-Poste, Ris-Orangis, Savigny-sur-Orge, Viry-Châtillon et Yerres ainsi que la forêt domaniale du Bois de la Grange; et dans le Val-de-Marne les communes de Boissy-Saint-Léger, Bonneuil-sur-Marne, Chevilly-Larue, Choisy-le-Roi, L'Haÿ-les-Roses, Limeil-Brevannes, Valenton, Villeneuve-Saint-Georges, plus la forêt domaniale de Sénart et l'aéroport d'Orly.

Prosopographie

Seigneurs

Curés

Maires

Iconographie

Sources d'archives

Archives nationales

Archives de l'Essonne

  • 6M/.États nominatifs des habitants de Grigny (autrement dits Recensements) pour les années 1817, 1836, 1841, 1846, 1851, 1856, 1861, 1866, 1872, 1876, 1881, 1886, 1891, 1896, 1901, 1906, 1911, 1921, 1926, 1931 et 1936.

Bibliographie

  • Théodule Pinard, Grigny (Seine-et-Oise) (8 p., 22 cm), Corbeil, Crété, vers 1850.
  • Athanase Coquerel, “L'Église à Grigny”, Bulletin historique et littéraire de la Société de l'histoire du protestantisme français 15 (1866) 462-483.
  • Élisabeth De Roland et Benjamin Diguerher, “Grigny”, in Jean-Luc Flohic (dir.), Le patrimoine des communes de l'Essonne (2 volumes, 25 cm, 1053 p., illustrations, bibliographie pp. 1026-1053, index, ISBN 2-84234-126-0), Paris, Flohic, 2001, t. 1, pp. 456-465.

Dictyographie

  • Collectif d'internautes, “Grigny (Essonne)”, Wikipédia, depuis 2004, en ligne en 2022.
grigny.txt · Dernière modification: 2022/11/14 23:16 de bg